L’âge, la retraite, le veuvage ou simplement la vie riment pour certaines personnes avec solitude. Ce retrait forcé de la sphère sociale peut-être très difficile à vivre. Comment sortir de cet isolement ? Voici quelques conseils pour ne pas vous couper du monde et faire de nouvelles rencontres.

Femme isolée avec le slogan : ne cédez pas à l’isolement.

Les changements qu’entraîne votre nouveau statut ne doivent pas vous empêcher d’avoir des relations sociales, amoureuses et familiales. Bien au contraire !

Conseil #1 : Vous rapprocher de votre famille.

Avant de parler de nouvelles rencontres, vous pourriez commencer par renouer les liens avec votre famille si vous sentez qu’une distance s’est créée.

Si vous avez des enfants et qu’ils ne sont pas très loin de chez vous, n’hésitez pas à leur proposer un diner ou un café de temps et temps. Ils sont souvent pris dans leur quotidien et oublient parfois de vous rendre visite – une petite piqure de rappel et ils seront sans doute heureux de venir papoter avec vous.

Si vous avez des petits enfants, vous pouvez également proposer à vos enfants de les garder. Le lien enfant – grand parent est précieux et vous avez plein de choses à vous apprendre mutuellement.

Si vous avez des relations proches avec votre famille, vous serez plus en confiance pour vous lancer dans de nouvelles activités et ainsi faire de nouvelles jolies rencontres.

Conseil #2 : Et si vous partiez en vacances pour changer d’air ?

Les clubs de vacances (club med, Fram, etc) peuvent être un bon moyen de rencontrer des personnes partageant les mêmes intérêts car ces clubs proposent très souvent des activités et, en général, un bon nombre d’entre elles sont à l’attention des seniors !

Autre lieu à privilégier, une fois que vous serez rentrés de vacances : le CCAS de votre quartier. Les centres communaux d’action sociale organisent des animations, des sorties, des rencontres et des voyages réservés aux seniors, et adaptés aux petits budgets.

Il existe en France des milliers de clubs et d’associations qui permettent de sortir de chez soi pour créer des liens d’amitié et/ou amoureux. Les clubs proposent des activités manuelles ou des jeux (cartes, échecs, etc), des cours de gymnastique, de conférences, de visites et des voyages.

Vous en trouverez sans aucun doute un qui vous correspondra. Pour obtenir la liste des associations de votre quartier ou ville, adressez-vous à votre mairie.

Conseil #3 : Retrouver les bancs de l’école.

Il existe également des universités du troisième âge qui offrent la possibilité d’apprendre ou de perfectionner un centre d’intérêt en suivant des cours d’histoire, de littérature et de sociologie… Elles sont accessibles sans condition d’âge, de diplôme ou autre.

Les cours sont gratuits. Pour tout renseignement, adressez-vous directement auprès de l’université la plus proche.

L’astuce : Connaissez vous le réseau MONALISA ? Il regroupe tous ceux qui font cause commune contre l’isolement social des séniors (associations, institutions, collectivités). Des équipes composées de citoyens et de bénévoles se mobilisent partout en France pour recréer des liens de proximité dans les quartiers et les villages sous forme de visites à domicile, de repas entre voisins, de colocations intergénérationnelles, de cafés mémoire…

Conseil #4 : Le sport et la danse, pour un bien être physique et psychique.

Vous pouvez rejoindre une salle de sport en payant un abonnement mensuel. Des dizaines de cours collectifs sont organisés en journée ou le soir. Vous retrouvez souvent les mêmes personnes et c’est ainsi facile de faire des connaissances.

Partager une activité qui nous fait transpirer, cela peut rapprocher (Et c’est bon pour la santé) ! Yoga, pilates, musculation, cardio … ll y en a pour tous les goûts ! Vous serez mieux dans votre corps et mieux dans votre tête ; ce qui vous mettra dans des conditions idéales pour faire des rencontres.

Autre moyen de transpirer en s’amusant : les soirées dansante. A la campagne, elles sont souvent nombreuses et se déroulent dans des salles des fêtes. C’est une belle opportunité pour vous défoulez sur la piste de danse tout en papotant avec des personnes de votre village que vous n’avez pas forcément l’occasion de voir dans la vie quotidienne.

Conseil #5 : Et les sites de rencontres en ligne dans tout ça ?

Il est tout à fait compréhensible de vous sentir quelque peu mal à l’aise à l’idée de vous inscrire sur un site de rencontre. Sachez que c’est un très bon moyen de rencontrer l’homme ou la femme qui partagera votre vie.

Voici quelques conseils pour ne pas vous perdre dans ce nouvel univers :

  • soyez le plus exhaustif possible sur votre profil et sur le type de relation que vous recherchez ;
  • prenez le temps d’examiner toutes les propositions que vous recevez ;
  • prenez toujours rendez-vous dans un lieu public, un endroit où vous vous sentez bien ;
  • si des rencontres en groupe vous mettent plus à l’aise, n’hésitez pas à proposer ce format.

On l’a vu, il existe un tas d’occasions de faire des rencontres en tant que sénior. Les relations sociales ne s’arrêtent pas au moment où vous ne travaillez plus. Vous avez plus de temps pour vous, il s’agit de le rentabiliser en sortant parfois de votre zone de confort.