Comment expliquer la peur de l’engagement ?

Se mettre en couple semble si facile pour beaucoup de personnes, mais ce n’est pas forcément le cas pour d’autres. Encore que se mettre en couple est une chose, mais franchir une nouvelle étape dans la vie à deux en est une autre. Beaucoup de choses peuvent être à l’origine de cette peur de l’engagement.

Peur de l'engagement

Un passé lourd

La première chose qui peut expliquer cette réticence à l’égard des relations sérieuses est tout simplement un passé douloureux et difficile. En général, une personne a peur de s’engager avec une autre, non pas par manque de sentiment mais plutôt parce qu’elle a vécu une relation étouffante dans laquelle elle a subi beaucoup de pression ou elle a été déçue à de nombreuses reprises.

Par ailleurs, les expériences passées peuvent aussi en être la source. Si vous avez vécu une enfance malheureuse, par exemple, si vos parents ont divorcé dès votre plus jeune âge ou que vous avez été témoin de la violence conjugale, il y beaucoup de chances que vous ayez peur de l’engagement plus tard. L’idée même de faire une rencontre sérieuse vous terrifie, car vous ne voulez pas vous engager sentimentalement, vous préférez les histoires sans lendemain.

Idéalisation d’une relation

Qui ne rêverait pas d’une relation comme celle qu’on trouve dans les contes de fée ? Ces histoires à l’eau de rose représentent en effet l’idéal d’une relation. Mais le fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » n’est pas toujours aussi simple dans la réalité. Les personnes qui considèrent qu’une relation doit constamment se dérouler de cette façon sont toujours facilement déçues. Visitez ce site.

Dès lors qu’elles constatent qu’il y a un problème dans leur couple, tous leurs rêves et leurs espoirs sont anéantis. Il n’est guère étonnant qu’elles aient peur de l’engagement. Certes, il n’est pas interdit de rêver d’une belle relation où il n’est question que d’amour et de compréhension, mais dans la vraie vie, tout n’est pas toujours rose.

Peur de perdre la liberté

Cela concerne surtout les personnes qui, durant leur existence n’ont fait qu’entretenir des relations temporaires. Les hommes sont plus sujets à ce phénomène. « Le mariage est une prison », comme aiment à le répéter les célibataires de longue date. Ainsi, beaucoup ne sont pas très chauds à l’idée de s’engager et de fonder une famille.

Certains se soucient plus du fait que s’ils se posent définitivement avec une personne, cela signifie qu’ils ne pourront plus flirter avec d’autres, qu’ils ne verront plus leurs amis aussi souvent qu’ils le voudraient, ou encore qu’ils ne pourront plus faire ce que bon leur semble. Il existe plusieurs sources de la peur de l’engagement, tout comme elle peut concerner les hommes et les femmes. Voir ici.

Peur de l'engagement

Vaincre sa peur

Malgré tout, il est possible de lutter contre cette peur paralysante. Tout d’abord, vous devez arrêter de penser à ce qui pourrait arriver de mal, et à commencer à penser à ce qui pourrait aller bien. Beaucoup de couples arrivent à rester heureux très longtemps, alors il n’y a pas de raison pour que le vôtre n’en fasse pas partie.

Tout est également question de point de vue. Otez-vous l’idée de la tête que si vous vous engagez sérieusement, ce sera la fin de tout. La vie est un voyage et chaque étape signifie le commencement d’une nouvelle aventure.

Laisser une réponse

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer