Focus sur l’amour virtuel : la tendance du futur !

Entre les chats et les sites de rencontre, et les technologies qui ont permis de rendre les télécommunications de plus en plus réalistes, il semble bien que l’amour virtuel soit progressivement rentré dans les mœurs. Et pourtant, il semble bien n’en être qu’à ses débuts et nous réserver encore de belles surprises. Ainsi, les distances physiques, les frontières entre réalité et virtuel semblent s’effacer petit à petit. Et si l’amour numérique devenait la véritable tendance du futur ? On vous explique tout !

L’amour, facile d’accès ?

Voilà quelques années que le numérique a cherché à entrer sur le marché de l’amour. Et on peut dire que cette arrivée ne s’est pas faite sans un impact énorme sur notre manière de concevoir la relation amoureuse. En effet, avec les premiers sites de rencontre, l’amour semble s’être simplifié ! En quelques clics, on peut avoir accès à des milliers de célibataires et commencer à enchaîner les rendez-vous à la recherche d’une relation sérieuse ou même pour une simple nuit ! Ouvert à tout le monde, ces sites ont semble-t-il permis de faire bouger certaines limites…

Des sites de rencontre selon affinités, selon opinions religieuses, certains privilégiant la rencontre rapide, d’autres allant jusqu’à proposer des tests psychologiques complets pour obtenir un taux de matching plus important… Oui, l’amour virtuel s’est installé dans notre quotidien et a changé notre rapport à la relation amoureuse. Désormais, nulle besoin d’être face à face pour se plaire, il suffit d’être connecté et de s’envoyer des petits messages.

Si vous souhaitez vous essayer à l’amour virtuel, il y a des moyens assez simples de trouver le site de rencontre sérieux qui vous correspond. Des tests, par exemple, sont à découvrir ici. De quoi vous aider à faire votre choix !

Les distances n’ont plus la même importance

Pendant longtemps, la relation à distance était souvent synonyme de rupture. Trop difficile à gérer, trop de tentations quotidiennes, et petit à petit, voilà notre relation qui s’effrite. Mais les nouvelles technologies ont largement permis de réduire l’influence des distances, des frontières et de la séparation. Ainsi, il est désormais très facile de se parler régulièrement et même de se voir grâce à des webcams qui sont d’excellentes qualités. Ainsi, il est aujourd’hui nettement plus simple de maintenir une relation à distance. L’amour virtuel a donc contribué à faciliter l’amour physique.

D’autant que, derrière nos ordinateurs, nous sommes aussi moins exposés. Très pratique pour nous livrer à quelques plaisirs ou pour oser faire l’achat de gadgets et de tenues en tous genres. Ainsi, la mode des sexshop en ligne a explosé ces dernières années. Les particuliers sont de plus en plus nombreux à vouloir pimenter leur relation amoureuse et, puisqu’on n’a plus besoin d’entrer dans un sexshop, on a plus tendance à passer à l’acte.

C’est donc la relation amoureuse elle-même qui a évolué grâce au virtuel et au numérique. Une révolution qui n’en est pourtant qu’à ses balbutiements !

L’amour 3.0

Et dire que d’ici quelques années, on aura encore repoussé les frontières du virtuel. Encore une fois, il faut s’attendre à ce que l’amour virtuel influe sur notre quotidien. Rien que les casques de réalité virtuelle devraient déjà permettre de bien belles avancées dans le domaine ! On risque d’être agréablement surpris !

A noter que l’objectif de ces nouvelles technologies n’est pas de remplacer l’amour réel, mais bien de lui donner une nouvelle réalité. Faciliter les échanges et devenir plus autonome dans sa relation au plaisir sont néanmoins de belles ambitions pour cet amour numérique qui avance chaque jour !

Laisser une réponse

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer